L’ANCIENNE USINE DE LA MADRAGUE DE MONTREDON, TÉMOIN DE L’HISTOIRE INDUSTRIELLE DE MARSEILLE

Durant près de deux siècles, l’usine de la Madrague de Montredon contribue largement à l’essor du quartier. Plusieurs générations de Marseillais vont travailler aux portes des Calanques, dans une industrie alors florissante.

Mais en 2009, l’usine ferme ses portes. Le site est laissé à l’abandon et tout un pan de l’histoire marseillaise s’éteint, laissant derrière lui un lourd héritage sociétal et environnemental.

RÉGÉNÉRER LE SITE GRÂCE A UN PROJET D’AMÉNAGEMENT DURABLE

Aperçu du projet 195, La Calanque
Document non contractuel. 

En 2017, le fonds d’investissement Ginkgo, dédié à la réhabilitation durable des sites pollués, devient propriétaire de cette friche industrielle et propose une alternative vertueuse pour ce site exceptionnel.

La revalorisation de ce site est un enjeu d’utilité publique. Le projet d’aménagement urbain porté par Ginkgo permettra une dépollution durable du site et donnera naissance à un nouveau coeur de village : 195, La Calanque « un village à la mer ». La réhabilitation des anciens bâtiments industriels en habitats, s’intégrera parfaitement au quartier de la Madrague de Montredon, à son architecture, à son histoire et à son environnement. Sur les 8 hectares de terrain dont Ginkgo est propriétaire, 5 hectares seront restitués au Parc National des Calanques

SUIVRE LE PROJET

DÉMOLITION DE LA MAISON DES PÊCHEURS DE LA MADRAGUE DE MONTREDON

En marge du projet de réhabilitation de l’ancienne usine Legré-Mante, Ginkgo procède depuis hier, lundi 6 juillet, à la démolition de la maison des pêcheurs de la Madrague de Montredon….